Comité d'Ille et Vilaine de judo

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Qubec

Vous êtes ici : Accueil » Les commissions » La commission arbitrage (Arbitres et commissaires sportifs) » Archives » 20.Saison 2008-2009

>>Réflexion sur l’arbitrage départemental


publié le 27 novembre 2008
Auteur(e) : 

Le week-end dernier (23 novembre 2008), se sont déroulés les championnats départementaux par équipe cadets et individuels Juniors.

Un problème d’arbitrage s’est posé. En effet, seulement 8 arbitres inscrits se sont présentés. En concertation avec la commission d’arbitrage, avec les professeurs, avec la commission sportive, il a été décidé de solliciter les professeurs pour officier. Je remercie sincèrement ces professeurs qui ont permis un déroulement normal de la compétition.

Cette situation me semble anormale. Nous courrons vers de grandes difficultés pour l’organisation des manifestations départementales s’il n’est pas trouvé une solution durable.

Quelques remarques qui je le souhaite, permettront de participer à la réflexion que tous les dirigeants et professeurs de club se doivent de mener :

  • Le premier formateur d’arbitre est le professeur de club, l’activité « arbitrage » doit être proposée au sein de chaque club.
  • Tout arbitre officiant au niveau régional a obligation d’arbitrer des compétitions départementales.
  • Tout club dont des licenciés participent à une compétition départementale, se doit de fournir des arbitres au prorata du nombre de ses combattants.
  • Tout combattant qualifié « hors quota » à l’échelon régional, doit (sauf impossibilité physique) officier en qualité d’arbitre. Ca participe à sa formation d’athlète.

RAPPEL : Règlement intérieur de la FFJDA- Code sportif de la FFJDA-alinéa D «  Pour être engagé au premier niveau de compétition, les clubs doivent mettre à la disposition des organisateurs, des arbitre et /ou commissaires sportifs selon les quotas et modalités définis par les organismes territoriaux délégataires concernés. »

A ce jour, il n’existe pas de règle précisément définie quant aux quotas à appliquer en Ille et Vilaine, néanmoins, s’il est nécessaire d’en mettre en place, le comité prendra ses responsabilités et en mettra en place. Les clubs défaillants devant alors assumer les manquements à leurs obligations.

Je m’adresse donc à tous les professeurs et dirigeants de clubs pour qu’ils formulent des suggestions quant au fonctionnement de l’arbitrage départemental. Merci à vous d’adopter une démarche constructive et de faire équipe avec nous pour envisager des solutions viables et durables pour que le Judo y gagne.

A vos suggestions : cd.judo35.com.arbitrage@gmail.com

Bon Judo à tous

Jérôme LIOT


Firefox recommandé
Développé sous SPIP 1.9.1
Basé sur RÉCIT-FP v1.5-ß-1c

Agrément Jeunesse et Sports n° 04 35 S 52 | Mentions légales