Comité d'Ille et Vilaine de judo

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Qubec

Vous êtes ici : Accueil » Les commissions » La commission arbitrage (Arbitres et commissaires sportifs) » L’école d’arbitrage » Archives » Saison 2008-2009

>>Compte rendu du premier stage pratique de l’école d’arbitrage

>Fougères - 26 Octobre 2008


publié le 31 octobre 2008
Auteur(e) : 

POINTS A TRAVAILLER :

  • Les saluts : Reprendre les benjamins qui ne saluent pas la surface en début et fin de combat.
  • Les gestes : trop d’approximations dans les gestes. Le mate, paume de main tendue vers la table. Les valeurs : désigner le combattant qui fait chuter (rouge ou blanc) trop d’erreurs dans les résultats des poules.
  • Les valeurs : trop gentil sur le yuko (uke tombe sur le ventre). Inversement, trop méchant sur le waza ari et le ippon. (Donne waza ari au lieu de ippon et donne yuko au lieu de waza ari.)
  • Main autour du cou : ne pas dire mate trop vite. Dans l’attaque une main qui dépasse la moitié du dos tout en gardant le kimono = valeur. Ce qu’il ne faut pas voir c’est le « dévissage » de tête. (Le bras qui entour et serre la tête debout comme au sol)
  • Les pénalités : L’arbitre est là pour faire progresser les combattants. Ne pas hésiter à donner la première pénalité gratuite, expliquer que la prochaine donnera yuko à l’adversaire. Les pénalités changent l’état d’esprit des combattants, et peuvent débloquer des situations complexes.
  • Le ne waza : Vous avez dans l’ensemble bien laissé travailler au sol, car les benjamins n’ont pas la même vitesse d’exécution que les plus grands. Bien différencié un combattant qui cherche à évoluer et une situation bloquée ou le mate sera plus rapide. Important : annoncer le mate sur toutes les situations qui vous semblent dangereuses pour l’un des deux combattants (« dévissage » de tête, torsion sur les bras ou les hanches…)

UN GRAND MERCI à tous les élèves de l’école qui on fait que la compétition se déroule correctement, sans l’aide d’arbitres confirmés (très peu nombreux 1 seul stagiaire F2) Ne pas hésiter à aller voir et demander conseil aux enseignants, qui sont là avant tout pour vous faire progresser. Faites abstraction des remarques désobligeantes des coachs. Un prof qui cri…tique l’arbitrage n’est pas dans son droit ni dans sa logique pédagogique.

RENDEZ-VOUS le 30 Novembre à Rennes pour la suite de notre école. On travaillera les points faibles, le mate (sonomama,yoshi) et la relation arbitre / juge.

Pour progresser, il faut pratiquer l’arbitrage de façon régulière. Bon courage à tous et bonne vacances.

ERIC LEBRETON

Vous trouverez ci-dessous la liste définitive des élèves inscrits à l’école d’arbitrage.

Document(s) lié(s) à cet article

Liste définitive des élèves
[47 ko
0 X 0 pixels]

Firefox recommandé
Développé sous SPIP 1.9.1
Basé sur RÉCIT-FP v1.5-ß-1c

Agrément Jeunesse et Sports n° 04 35 S 52 | Mentions légales