Comité d'Ille et Vilaine de judo

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Qubec

Vous êtes ici : Accueil » Informations générales » Evènements exceptionnels

>>Olivier LEGENDRE - Un nouveau sixième dan dans le département


publié le 27 juin 2012
Auteur(e) : 

C’est le dimanche 13 mai, à l’Institut du Judo à Paris qu’Olivier LEGENDRE est devenu haut gradé. Le fruit d’un travail de longue haleine avec ses partenaires.

Vous trouverez ci-dessous l’interview réalisée à l’occasion de ce passage de grade.


- Nom : LEGENDRE
- Prénom : Olivier
- Age : 47 ans
- Club actuel : Judo Club Chateaugiron
- 1er Club : CAD Ducey (50)
- 1ère année de pratique et 1er enseignant : Septembre 1978 avec Alain Bouvet
- Palmarès sportif : plusieurs fois sélectionnés en inter région séniors individuel et par équipes de 7
- 2 participations au chpt de France entreprise
- Enseignant depuis : 1988
- Diplôme Judo : Bees 1er degré

1) Depuis combien de temps préparez-vous l’examen ?

Je le prépare depuis 2 saisons avec des répétitions (3à 4 fois par semaine avec mes partenaires dès le mois de septembre). J’ai eu la chance de servir 2 fois de Uke pour la prestation de Bruno BANNY et Christine VOLANT, ce qui m’a aidé dans la préparation de l’examen.

2) Avez-vous effectué une préparation physique particulière ?

Je n’ai jamais arrêté le footing ni la pratique des uchi komi et des randoris. L’examen vous demande d’être près comme pour une compétition vu le contenu de ma prestation. En plus du footing, j’ai fait du fractionné. Dans un premier temps, des séries de 400 m puis des séries de 200 m en faisant une pose la dernière semaine.

3) Pouvez-vous nous décrire brièvement votre prestation ?

Ma prestation en Tachi waza s’articulait autour de mon système d’attaque avec 4 techniques de départ : Uchi Mata, O Uchi Gari, Ippon Seoi Nage, O Soto Gari Dans un premier temps en garde droitier droitier puis lorsque Uke était gaucher (dans cette première partie, j’ai l’initiative) Dans la 2ème partie, c’est Uke qui prend l’initiative dans la même configuration au niveau de la garde Ceci représente 49 techniques en 7’ 30 à 8 minutes. Ma prestation en Ne Waza s’articulait également sur mon système d’attaque à partir de 3 situations différentes : La 1ère, je contrôle la manche La 2ème, uke se retrouve à 4 pattes La 3ème, Uke est entre mes jambes Ma prestation en Ju Jitsu s’articulait sur un enchainement de 20 techniques englobant les différentes facettes de la self défense.

4) Quel rôle du partenaire dans votre prestation ?

Le rôle des partenaires est primordial. Ils doivent être disponibles, avoir de l’expérience, encaisser les chutes (je ne peux que remercier François dans son rôle ingrat de Uke). Dans l’esprit du grand public, le judo est un sport individuel sauf que si vous n’avez pas de partenaires pour vous entrainer, vous ne progressez pas. Bruno BANNY me servait de Uke pour le Koshiki, François Desvoys pour le Tachi Waza et Le Ju Jitsu et Ronan Fouéré pour le Ne waza. Vos partenaires sont investis à 100% dans la préparation et sont là pour vous rattraper si vous avez un trou de mémoire le jour de l’examen. Ronan Fouere, François Desvoys, Brunpo Banny et Olivier Legendre

5) Que représente ce grade pour vous ? Est ce qu’il apporte une reconnaissance professionnelle ? ou autre ?

Ce grade ne représente pas une reconnaissance professionnelle puisque je ne suis plus professionnel du judo , par contre une reconnaissance de 35 ans de pratique et une belle satisfaction vu l’investissement que la prestation représente.

6) Que retiendrez-vous de la préparation à l’examen ?

Je dirais que c’est une formidable aventure humaine, ou vous échangez avec vos partenaires. Cette préparation me rappelait la compétition même si l’objectif est différent. Vous devez également vous faire régulièrement corriger, accepter les conseils. A ce titre, je tiens à remercier plusieurs personnes qui dans mon parcours m’ont permis d’atteindre ce niveau. En premier, mon professeur de judo, Mr Alain Bouvet qui a su me donner de bonnes bases pour progresser, qui m’a donné le virus de l’enseignement, Mme Miwako Lebihan pour ses conseils notamment sur le Koshiki, Mr Jean Paul Levrel pour ses conseils lors de mes répétitions générales au Dojo Régional et enfin à Mr Cléguer et son équipe technique , de m’avoir accepté sur le tapis lors des entrainements du pôle le jeudi soir Je n’oublie pas bien entendu mes 3 partenaires pour leur dévouement, leur disponibilité, les chutes…

7) Que retiendrez-vous de cette journée d’examen ?

Un bon souvenir puisque j’ai été reçu, un peu de stress avant de monter sur le tapis. A la fin de l’examen, j’ai apprécié que le jury félicite mes partenaires pour leur rôle de Uke. Je ne peux que les remercier pour le travail accompli depuis 10 mois.

8) Avez-vous des projets dans le monde du Judo ?

J’ai déjà proposé un projet sur l’enseignement du Kata et la préparation de l’UV 2 du grade technique aussi bien en Ju Jitsu qu’en judo. Celui-ci verra peut-être le jour, je reste à disposition.

9) Avez-vous un commentaire, un message à faire passer aux futurs candidats à ce grade ?

Pour moi, je pense qu’il faut avant de se présenter : Ne jamais avoir arrêté la pratique des uchi komi et randoris, avoir une bonne condition physique, trouver ses partenaires, avoir du temps et une grosse part de motivation. Une fois que vous avez réuni ces conditions, vous pouvez vous présenter pour ce formidable challenge.

Propos recueillis par Franck Robert, CTF ligue de Bretagne.


Firefox recommandé
Développé sous SPIP 1.9.1
Basé sur RÉCIT-FP v1.5-ß-1c

Agrément Jeunesse et Sports n° 04 35 S 52 | Mentions légales